Me Isabelle Lavoie

Avocate et médiatrice familiale, pour le côté humain et relationnel

Avocate et médiatrice familiale, Isabelle Lavoie, a obtenu son diplôme de l’Université du Québec à Montréal en 2004 et a été admise au Barreau du Québec en 2005. De plus, elle cumule de nombreuses heures de formation continue dans le domaine du droit de la famille autant sur les aspects juridiques que psychologiques. 

Depuis le début de sa pratique, Me Lavoie exerce en droit de la famille, un domaine qu’elle affectionne surtout pour son côté humain et relationnel. 

La pratique en droit familial lui a permis de constater l’importance de prévenir les conflits et de trouver une méthode alternative aux tribunaux pour régler un différend. Une telle approche offre ainsi de multiples avantages, notamment aux niveaux des coûts, des délais et du stress.

Curieuse de saisir davantage les relations interpersonnelles et de communiquer de façon relationnelle, elle s’est engagée dans un long processus de formation selon la méthode ESPERE de Jacques Salomé.

Coordination parentale

Afin de parfaire sa formation, elle a également suivi une formation pour être coordonnateur parental. Elle est donc de la première cohorte du Québec a avoir suivi cette formation et peut maintenant exercer à titre de coordonnateur parental pour les familles.

Une séparation ou un divorce est une épreuve majeure dans une vie, qui nous affecte tous, de diverses façons. Dans ce contexte, chacun doit trouver la solution ou du moins l’évolution adaptée aux besoins de sa famille.

Me Lavoie a fait le choix de se concentrer sur le droit familial, un domaine au cœur des relations humaines où la communication est essentielle, afin de mettre son expérience, ses connaissances et son dévouement aux services des couples et des familles afin de favoriser leur bien-être et celui de leurs enfants.

Médiatrice en contexte de régimes de protection des personnes inaptes

Me Lavoie est également accréditée comme médiateur en contexte de conflit concernant la mise en place ou le maintien d’un régime de protection ou homologation de mandat en cas d’inaptitude.

Son engagement professionnel

Au cour de sa pratique, elle s’est aussi impliquée au sein du conseil d’administration de l’organisme Le Parenfant et celui du barreau du district de Bedford, participe au comité des femmes dans la profession au Barreau du Québec et implante avec son associée, le système de médiateurs de garde en matière familiale dans son district.

Activités professionnelles

Membre de l'Association des médiateurs du Québec

Membre de l’Association des avocats et avocates en droit familial du Québec

Membre de l’Association internationale francophone des intervenants auprès des familles séparées